Tout savoir sur l'apôtre Saint Pierre

Né au tournant du 1er siècle av. J.-C. et mort vers 64-68 à Rome, Saint Pierre est l’un des apôtres de Jésus au sein desquels il a tenu une position privilégiée. Premier évêque de Rome après la mort de Jésus, il est le prédécesseur de tous les Papes actuels. Nous vous emmenons donc à la découverte de ce personnage très important de l’histoire de la chrétienté.

La vie de Saint Pierre

De son vrai nom Simon Bar-Jona (Simon, fils de Jonas), Saint Pierre est un juif de Galilée qui vivait à Capharnaüm, un petit village de l’ancienne province de Galilée situé près de la mer. Avec son frère Andrea (disciple de Jean-Baptiste), il y exerçait le métier de pêcheur. Après sa rencontre avec Jésus, ce dernier lui demande de le suivre. Le pêcheur quitte alors sa femme, Porphyrée, et son travail pour devenir le premier des douze apôtres. Toutefois, il faut souligner que sa primauté est beaucoup plus due à son autorité, vu qu’il n’était pas le premier d’entre eux à avoir reçu l’appel du Messie et qu’il n’était pas non plus le plus âgé des douze.

Jésus lui donne alors le nom araméen (langue maternelle de Pierre) de Kephas ou encore Céphas ; ce qui signifie « Pierre » en grec. À ce propos, l’Évangile selon Matthieu rapporte la parole de Jésus : « Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Église ». De nature ardente, l’apôtre a eu à vite s’attacher à son maître. Il était l’un de ses auditeurs les plus assidus et l’un de ses plus intimes. Par ailleurs, c’est à lui qu’il fallait s’adresser pour voir Jésus. De plus, il est dit dans les Évangiles que c’est Saint Pierre qui parlait le plus souvent au nom de tous les autres apôtres et fait partie des privilégiés, avec Jean et Jacques, à assister à la Transfiguration. Ils étaient également avec le Messie dans le jardin des Oliviers avant son arrestation. L’apôtre Saint Pierre essayera même de défendre Jésus face aux assaillants (serviteurs du grand prêtre), mais n’arrive à blesser que l’un d’entre eux. Au cours de la même nuit, un peu plus tard, l’apôtre nie être un disciple du Messie à trois reprises. Et c’est ainsi que se réalisa la prophétie du Christ, puisqu’il avait prédit que la peur de Pierre sera bien forte que sa foi.

Il faut souligner que dans le Nouveau Testament, Pierre est évoqué dans les 4 Évangiles, mais aussi dans les lettres de Saint Paul et dans les Actes des Apôtres. À cela, il faut ajouter que deux épîtres lui ont été attribuées. Saint Pierre restera présent tout au long de la vie du Messie !

Pilier de l’Église avec l’apôtre Paul

Fêtés ensemble le 29 juin de chaque année, les apôtres Saint Pierre et Saint Paul sont reconnus comme étant les deux piliers de l’Église ; et ceci par la Tradition chrétienne. Même si les deux ont des vies très différentes avant leur rencontre avec Jésus, cela ne les a pas empêchés de tout laisser pour le suivre et annoncer la Bonne Nouvelle.

Même si Saint Pierre a eu peur et a nié être un disciple du Messie, comme souligné un peu plus haut, il faut dire que l’homme représente également la figure du repentir. En effet, après la résurrection de Jésus, au cours de sa 3ème apparition près du lac de Tibériade, Pierre déclare ceci : « Seigneur, tu sais tout, tu sais bien que je t’aime ». Et c’est ainsi que le Christ lui confie de nouveau son peuple ; ce qui fait écho au célèbre : « Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Église »

Si Pierre est celui qui a douté de sa foi, Paul est quant à lui, celui qui a d’abord persécuté Jésus. Mais malgré cela, les deux apôtres ont été épris d’une nouvelle foi, bien plus forte et indestructible. Le point commun entre les deux est donc le véritable changement que le Christ a produit dans leur vie.

Saint Pierre à Rome

Après l’ascension du Christ au ciel, ce fut donc tout naturellement à Pierre que revient la tâche de guider tous les autres apôtres. Ainsi, son premier miracle a été la guérison d’un mendiant infirme avant d’être aussi le premier à baptiser un païen. Il s’agit du centurion romain Cornelius. Les Saintes Écritures racontent qu’il a été libéré deux fois grâce à l’intervention après avoir été arrêté par les autorités juives.

Après avoir quitté la Judée, l’apôtre Pierre devint le chef de la communauté chrétienne d’Antioche et poussa son désir de prédication jusqu’aux portes de la capitale de Rome. Il devint ainsi le premier évêque de l’Empire romain et le premier pape ; autrement dit, le représentant de Dieu sur terre. Selon la tradition chrétienne, l’apôtre est mort entre 64 et 68 après J.-C. au cours de la persécution des chrétiens sous le règne de Néron. Selon la version la plus attestée, Pierre serait mort par crucifixion, la tête vers le bas. Et ceci en raison du fait que Saint Pierre ne se considérait pas comme étant assez digne pour mourir dans la même position que le Christ. Il demanda alors à être crucifié de cette façon.


📆 Quel est le jour de la Saint-Pierre ?

Le jour de la Saint-Pierre est une fête traditionnelle patronale organisée par les corporations de pêcheurs localisées entre le Menton et Port-Vendres depuis le Moyen Âge. Il s’agit d’une occasion pour :

  • honorer, Saint Pierre, le saint patron des pêcheurs
  • maintenir les traditions locales de ce métier
  • mettre en valeur les coutumes ancestrales des travailleurs de la mer.

La fête de la Saint-Pierre est célébrée chaque année à la fin du mois de juin.

😇 Qui est Saint Pierre dans la Bible ?

La Bible nous enseigne que Jésus a fait de Pierre, de son vrai Simon fils de Jonas, le premier pape. En effet, l’apôtre a tenu un rôle très important dans les premiers temps de l’Église chrétienne à Jérusalem. De ce fait, Jésus a conservé toute son estime à Pierre, après sa résurrection, en le confirmant dans son rôle de chef des apôtres. Le Christ lui donne alors les clefs du royaume des cieux en déclarant que tout ce que Pierre aura à lier sur terre aura déjà été lié dans les cieux. De même, tout ce qu’il aura à délier sur terre aura déjà été délié dans les cieux.

En résumé, Jésus a donné 4 principales missions à Saint-Pierre :

  • pêcheur d’homme, Évangile selon Saint Luc
  • Affermis tes frères, Évangile selon Saint Luc
  • Pais mes agneaux, Évangile selon Saint Luc
  • les clefs du Royaume des cieux, Évangile selon Saint Matthieu.

😔 Comment Saint Pierre est mort ?

Toute la période romaine de l’apostolat de l’apôtre Saint Pierre et son martyre à Rome vers l’an 64-68 après J.-C. sont des éléments rapportés dans les Actes de Pierre, un apocryphe du IIIe siècle. Selon la tradition chrétienne, l’apôtre mort donc crucifié la tête en bas ; et ceci après son arrestation par les officiers de Néron. En effet, lors des persécutions antichrétiennes de Néron, Saint Pierre est arrêté, le même jour que Paul, pour prêche. C’est par ailleurs l’une des raisons pour lesquelles, il est célébré le 29 juin en même temps que Saint Paul. Il sera alors conduit devant le préfet Agrippa qui le condamna à mort par crucifixion, vu qu’il était un étranger.

✨ Quelle est l’origine du nom Pierre ?

Pierre est un nom dérivé du substantif grec « Petros » qu’on peut traduire en « rocher » ou « roc ». Saint Pierre était un pêcheur qui a été appelé par Jésus pour prêcher la bonne parole. À l’origine, celui qui est considéré comme étant le plus célèbre et le premier des apôtres de Jésus, s’appelait Simon. Après avoir rejoint le Christ, celui-ci lui donne alors le nom de Kephas qui signifie Pierre en araméen.

Le premier pape s’appelait donc Pierre. Par ailleurs, plusieurs saints, mais aussi plusieurs rois, ont le prénom Pierre ; ce qui l’a rendu très courant depuis le Moyen Âge. Aujourd’hui, on considère que le prénom est porté plus de 541 000 personnes en France. Il s’agit ainsi du 3ème prénom masculin le plus porté dans l’Hexagone.

Autres prénoms proches : Piter, Pier, Pierrig, Pierrot, Pierce, Pieyre.

⭐ Quel apôtre a remplacé Judas ?

Selon la tradition chrétienne, Judas Iscariote est l’un des douze apôtres de Jésus, mais aussi celui qui a facilité son arrestation par les grands prêtres de Jérusalem. Afin de maintenir le nombre de douze apôtres, après ces événements, deux personnes furent proposées par la communauté avant d’être tirées au sort. Il s’agit de Joseph Barsabbas, surnommé Justus et de Matthias. Avant de faire un choix, une prière fut faite afin que celui-ci puisse réellement correspondre à la volonté de Dieu. Dans les Actes des Apôtres, Saint Pierre déclare ceci :

« Il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean, jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous. Il faut donc que l’un d’entre eux devienne, avec nous, témoin de sa résurrection. »

Matthias fut alors choisi pour remplacer Judas et ainsi « associé aux onze Apôtres » (Ac 1, 26). Il faut souligner que celui-ci a également été témoin de toute la vie de Jésus sur terre.